SAN FRANCISCO–()–Odaseva, la plateforme unifiée de protection, de conformité et d'exploitation des données en nuage destinée aux entreprises utilisant Salesforce comme application stratégique, a annoncé aujourd'hui la nomination de Richard Zolezzi au poste de nouveau directeur juridique de la société. Dans cette fonction, M. Zolezzi supervisera les affaires juridiques mondiales de la société et soutiendra les opérations financières ainsi que les ressources humaines.

« L'expérience unique de Richard dans l'accompagnement stratégique de sociétés de logiciels d'entreprise par le biais d'une expansion stratégique en fait le partenaire idéal pour rejoindre Odaseva en cette passionnante période de croissance », a déclaré Sovan Bin, PDG et fondateur d'Odaseva. « Le besoin de solutions globales de protection et de conformité des données a entraîné une demande accrue pour notre solution et nous sommes ravis de tirer parti de l'expertise de Richard. »

Récemment, Richard a dirigé le groupe Polsinelli, un cabinet « Am Law 100 » basé en Californie du Nord, et spécialisé en gestion financière et juridique des entreprises. Plus tôt dans sa carrière, M. Zolezzi a occupé le poste de directeur juridique de SPL WorldGroup, une société de logiciels pour entreprises spécialisée dans l’énergie et les services publics, où il supervisait le développement commercial. Au cours de ses dix années chez SPL, la société a franchi le cap des 1 000 employés, récolté plus de 200 millions de dollars de revenus et lancé des opérations dans 17 pays.

Alors que les entreprises dépendent de plus en plus de l'hébergement d'informations critiques dans le cloud, l'objectif principal d'Odaseva est d'assurer la protection et la conformité des données de manière à favoriser la croissance de l'entreprise tout en respectant les exigences de conformité réglementaires en constante évolution. En travaillant avec certaines des plus grandes et importantes entreprises internationales, notamment ArcelorMittal, GE, Heineken et Schneider Electric, Odaseva protège contre la menace de perte de données, automatise des bases de données en constante expansion et accélère le délai de mise en conformité avec les nouvelles réglementations en matière de données.

« Je suis honoré de rejoindre l’équipe d’Odaseva au moment où la société devient, pour les grandes entreprises, une ressource incontournable pour la gestion des données dans le cloud », a confié M. Zolezzi. « Non seulement la confidentialité des données et les problèmes de gouvernance sont au cœur des préoccupations des entreprises partout dans le monde, mais les réglementations qui s'enchevêtrent en matière de confidentialité des données à travers le monde augmentent les enjeux de conformité. Le produit indispensable d'Odaseva est essentiel pour permettre aux entreprises d'automatiser et de respecter ces innombrables obligations. Je suis impatient d'aider la société dans son expansion mondiale continue. »

M. Zolezzi est titulaire d'un J.D. de l'Université de Californie, Collège de droit de Hastings, et d'un baccalauréat ès arts en économie de l'Université Stanford.

Pour en savoir plus sur M. Zolezzi et Odaseva, consultez le site www.odaseva.com.

À propos d'Odaseva

Odaseva offre la seule plateforme intégrée de protection, de conformité et d'exploitation des données en nuage conçue pour les entreprises utilisant Salesforce. Plus de 3 millions d'utilisateurs de Salesforce employés par des entreprises leaders du secteur, telles que Schneider Electric, ArcelorMittal et General Electric, font confiance à Odaseva en tant que solution ultime pour répondre de manière sécurisée et rapide aux défis que pose la gouvernance des données en termes de conformité (respect du RGPD et autres réglementations de confidentialité), de protection (archivage de sauvegarde et surveillance par IA des prestations), et de traitements (gestion conteneurisée et intégration continue) des données pour les centres d'excellence Salesforce.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

alt

Powered by WPeMatico